DIREPA

English version below

En septembre 2017, est lancé le projet DIREPA-Europe (Discours, représentations, passé de l’Europe) 2017-2019. Les partenaires sont Europa-Universität Flensburg (Hedwig Wagner), l’Université de Cergy-Pontoise (Luciana Radut-Gaghi) et l’Ecole nationale d’études politiques et administratives, Bucarest (Denisa-Adriana Oprea). Le projet a reçu le soutien de l’Université franco-allemande.

Le projet DIREPA-EUROPE propose de traiter du rôle des médias en ligne dans le circuit de la communication et/ou de l’incommunication sur le passé trouble de l’Europe. La recherche visera à comprendre la place des médias en ligne (y compris les médias sociaux) dans la transmission du discours sur la mémoire et le passé, et notamment ses articulations avec le discours de la société civile et les discours politiques. La visée générale de la recherche est double : d’une part, examiner la manière dont les médias convoqués représentent le passé / les passés de l’Europe ; d’autre part, identifier la place du contre-discours, de la contradiction, de la controverse au sujet du passé dans la constitution de l’espace public européen.

Des objectifs très généraux de DIREPA-EUROPE seraient :

  • la comparaison synchronique et diachronique des représentations du passé de l’Europe dans les médias en ligne et entre différents pays européens primordial en France, en Allemagne et en Roumanie ;
  • la comparaison des narrations sur le passé dans les différents pays;
  • l’analyse du circuit du discours sur le passé entre les médias en ligne, la société civile, les discours politiques;
  • l’analyse du contre-discours comme logique argumentative et comme élément constitutif de l’espace public européen.

Les questions de recherche sont :

  • Quelles représentations de l’Europe se forment dans, se formulent par, proposent les médias en ligne?
  • Quelles représentations du passé trouble dans les différents pays européens et quelle communication avec d’autres pays dans la formation de ces représentations?
  • Quelles narrations du passé dans les différents pays?
  • Quelle est la spécificité des médias en ligne dans le traitement du passé européen et quelle est leur place dans le circuit de la formation et de la transmission des narrations, à côté de la société civile et des discours politiques?
  • Quelle place pour les médias en ligne dans un potentiel programme de « reconnexion à l’Europe » des citoyens?

Le projet DIREPA vise à proposer trois formations et ateliers de travail autour d’une méthode d’analyse du discours nouvelle qui traite du discours sur le passé troublé de l’Europe: 2017 à Flensburg, 2018 à Cergy-Pontoise, 2019 à Bucarest. A la fin des trois ans du projet, un outil d’analyse du discours en ligne sera proposé.

 

The DIREPA-EUROPE project proposes to deal with the role of online media in the circuit of communication and / or incommunication on the troubled past of Europe. The research will seek to understand the role of online media (including social media) in conveying the discourse of memory and the past, and in particular its articulation with the discourse of civil society and political discourse. The general aim of the research is twofold: first, to examine the way in which the convened media represent the national past / past of Europe; second, to identify the place of the counter-discourse, the contradiction and the controversy about the past in the constitution of the European public sphere.

Very general objectives of DIREPA-EUROPE are:

  • the synchronic and diachronic comparison of representations of Europe’s past in the online media and between different European countries that are primordial in France, Germany and Romania;
  • comparison of narratives about the past in different countries;
  • analysis of the discourse circuit on the past between online media, civil society, political discourse;
  • analysis of counter-discourse as argumentative logic and as a constituent element of the European public sphere.

The research questions are:

  • What representations of Europe are formed in, formulated by and proposed in online media?
  • What representations of the troubled past in different European countries are made and what communication with other countries happens in the formation of these representations?
  • What narrations of the past circulate in the different countries?
  • What is the specificity of online media in the treatment of the European past and what is their place in the circuit of the formation and transmission of narrations, alongside civil society and political discourse?
  • What place does online media have in a potential program of « reconnection of citizens to Europe »?
  • The DIREPA project aims to offer three trainings and workshops around a method of analysis which deals with the discourse on the troubled past of Europe: 2017 in Flensburg, 2018 in Cergy-Pontoise, 2019 in Bucharest. At the end of the three years of the project, an online discourse analysis tool will be proposed.